Voyage en pédagogie institutionnelle, 6 avril, Tours

Le Pole ressource CréaPIC Créativité et Pratiques Institutionnelles et Coopératives de l’Association Coopérer pour l’Autre Lycée, organise une matinée de conférence :
Voyage en Pédagogie Institutionnelle
le samedi 6 avril de 9h30 à 12h
à Tours au Lycée Descartes

A l’occasion de la parution de deux livres autour de la Pédagogie Institutionnelle :
Histoires de la P.I. : les monographies de Arnaud Dubois et
Expériences de Groupes en P.I. de Patrick Geffard, nos deux auteurs,
tous deux praticiens de la Pédagogie Institutionnelle, chercheurs en sciences de l’éducation à Paris, travaillent sur le lien entre éducation et psychanalyse, et nous éclairerons sur la pertinence d’une telle approche auprès des groupes, aujourd’hui, au regard de l’expérience vécue et retravaillée.

Tous deux sont fondateurs et membres du Réseau Pédagogie Institutionnelle Internationale http://reseau-pi-international.org

La présentation des livres sera suivie d’un échange autour de l’actualité de la P.I.

Entrée libre mais inscription obligatoire sur : http://www.lautrelycee.fr/ ou à l’adresse suivante :

Document :
Fiche de présentation

PFPI – 8e stage de formation Pédagogie Freinet et Pédagogie Institutionnelle, 7-12 juillet, Charente

Le groupe charentais de pédagogie Freinet-pédagogie institutionnelle organise son
8e stage de formation à la Pédagogie Freinet
et à la Pédagogie Institutionnelle,
Ouvert aux enseignants, éducateurs
et autres personnes travaillant avec des groupes d’enfants ou d’adultes
à
Ecole de Saint André, Charente
Du dimanche 7 juillet 2019 à 17h (accueil de 16h à 17h)
au vendredi 12 juillet à 12H30

Documents :
Fiche de présentation
Fiche d’inscription

Formation aux pratiques coopératives et à la pédagogie institutionnelle

Ce stage a eu lieu à l’ÉSPÉ, sur le site de Gennevilliers les 10 et 11 janvier 2019 et a été animé par Arnaud Dubois (UCP-ÉSPÉ), Patrick Geffard (Paris 8) et Gerald Schlemminger (Haute École de pédagogie de Karlsruhe*), tous trois praticiens de la pédagogie institutionnelle depuis plus de vingt ans.

24 participant•e•s issu•e•s de différents établissements du supérieur de toute la France – et deux collègues venu•e•s d’Allemagne – se sont réuni•e•s pendant ces deux journées pour travailler sur leur pratiques pédagogiques.
Ils ont expérimenté la mise en place de temps de parole en groupe (Conseil, Quoi de neuf ?, bilans, etc.), une expérience d’écriture collaborative en atelier et des moments d’échanges de pratiques (boutiques).

Des documents ont été produits et les échanges ont porté sur les fondements et l’actualité de la pédagogie institutionnelle.
- Comment favoriser la coopération entre les étudiant•e•s ?
- Comment modifier ses pratiques en grand groupe ?
- Comment faire évoluer son positionnement professionnel ?
Des enseignant•e•s-chercheur•e•s, des formateurs et formatrices dans des Instituts de travail social, des enseignant•e•s de l’ÉSPÉ, des maîtres de conférences stagiaires de l’UCP, se sont confronté•e•s à ces questions et à beaucoup d’autres.
La première édition de ce stage fut une réussite.

Cette formation sera probablement proposée à nouveau en janvier 2020.

Cette collaboration est la concrétisation d’une convention Erasmus signée entre l’ÉSPÉ et la Pedagogische Hoshschule de Karlsruhe.

Lien: http://www.espe-versailles.fr/Formation-aux-pratiques-cooperatives-et-a-la-pedagogie-institutionnelle

Publication : Un itinéraire en pédagogie institutionnelle, Francis Imbert, Champ Social, 2018

“Créer les conditions d’une vie sociale où chacun puisse prendre sa place. Une place une avec d’autres.

Centré sur les enjeux cruciaux de l’école et de la pédagogie, ce livre est composé d’un choix de trente-neuf textes rédigés de 1978 à ces dernières années par Francis Imbert. L’auteur a constitué un ensemble d’analyses de pratiques professionnelles aptes à remédier aux difficultés et échecs d’une école trop souvent enfermée dans les clôtures de la relation enseignant/enseignés. Parmi ces pratiques, l’auteur vise tout particulièrement, celles regroupées sous l’appellation de Pédagogie Institutionnelle, initiée par Aïda Vasquez et Fernand Oury, et l’importance qu’elle accorde à l’écriture de monographies comme outil propre à soutenir la formation initiale et continue des enseignants du premier comme du second degré. Le livre se développe tout particulièrement à partir de monographies rédigées par des membres du Groupe de Recherche en Pédagogie Institutionnelle (GRPI).
Formé, par l’écriture de monographies, à l’écoute des enfants comme à l’analyse des pratiques pédagogiques, l’enseignant se donne les moyens d’assurer dans la classe et dans l’école la mise en place de dispositifs de médiations, d’institutions, de lois qui mettront les enfants en situation de créer les conditions d’une vie sociale où chacun puisse prendre sa place. Une place une avec d’autres.”

Francis Imbert, Un itinéraire en pédagogie institutionnelle, Nîmes, Champ Social, 2018 ; ISBN : 9791034604166 ; 560 pages ; 29 euros.

Plus d’infos ici : site de l’éditeur

Rencontres Champ P.I., 26 Janvier 2019, Béziers

« Rencontres du Champ P.I. »  – le 26 janvier 2019 de 9h à 17h, à la Calandreta Ametlièr, 7, rue Franklin – 34 500 Béziers.

Les  4èmes rencontres du Champ P.I. n’ont pu avoir lieu en novembre en raison du mouvement social en cours et des incertitudes quant aux conditions de circulation, elles ont été reportées au 26 janvier 2019.

Plus d’infos dans l’invitation jointe : cliquez ici.

Hommage à Jean-Claude Colson (1935-2018)

Grande figure des pédagogies coopérative et institutionnelle, Jean-Claude Colson nous a quittés le 22 novembre 2018. Nous lui rendons hommage en publiant ici un texte rédigé après sa disparition par Maurice Marteau, ainsi qu’un portrait que Patrick Geffard lui avait consacré en 2010.

Jean-Claude Colson, Jean-Claude tout court pour beaucoup tant il était connu dans le monde du mouvement Freinet et de la Pédagogie Institutionnelle depuis 50 ans, est décédé le 22 novembre.
Que cela soit dans ses classes, dans le centre culturel des quartiers populaires d’Aix-en-Provence ou dans l’association d’apiculteurs d’Auriol, il apportait son enthousiasme à l’éducation de ceux avec lesquels il aimait travailler.
Dans le mouvement Freinet, membre entre autres du comité directeur de l’ICEM, puis dans son engagement dans les instances de la Pédagogie Institutionnelle, il était celui qui savait aplanir les différents, mettre à distance, garder comme constante d’abord et avant tout l’attention à l’autre. Il faisait preuve d’une profonde humanité sans ostentation aucune.
Toujours prêt à se rendre après discussion à l’avis de la majorité, il était aussi capable de fulgurances créatives aussi bien dans son métier que dans ses engagements, c’est ainsi que, ne se recommandant que de lui-même, il a créé Écho-PI revue qui vit toujours sous forme dématérialisée. La revue des praticiens, des débutants, est un des liens les plus connus entre ceux pour qui la Pédagogie Freinet et la pédagogie institutionnelle donnent un sens à leur travail « d’artisans pédagogiques ».
Pour moi il était l’ami le plus fidèle, sa maison toujours ouverte pour m’accueillir. Chez lui, j’étais chez moi. Et c’est une sensation rare. Un premier repas, et il savait cuisiner, puis après chacun s’ajustait à la vie de l’autre. Pour lui, il ne s’agissait pas de recevoir. Mais de vivre sous le même toit comme s’il avait été propriété commune. Cette sensation je sais que pour moi, elle est définitivement perdue.

Maurice Marteau, le 23 novembre 2018


Jean-Claude Colson : portrait

1935. Naissance à Avon, Seine-et-Marne, d’une mère couturière et d’un père qui sera militaire après son passage par la Résistance.
1955. Instituteur débutant dans le Moyen Atlas marocain
1960. Stage à Cagnes-sur-Mer avec Célestin Freinet
1966. Membre du CA de l’I.C.E.M.
1972. Co-fondateur de l’école Freinet de la Mareschale à Aix-en-Provence
1975-78. Membre du Comité Directeur de l’I.C.E.M.
1978. Co-fondateur du groupe Genèse de la Coopérative
1995. Retraite professionnelle et fondation de TFPI Provence, groupe de Pédagogie Institutionnelle
1999. Création d’« Échos P.I. », bulletin d’échanges entre praticiens de la P.I.
2018. Décès le 22 novembre.

Lorsqu’il est rentré en France après sa première expérience d’enseignant au Maroc, J.C. Colson dit s’être aperçu que la Pédagogie Freinet telle qu’elle lui avait été jusqu’ici présentée se révélait insuffisante. Trop référée aux classes rurales, elle semblait méconnaître la réalité des enfants issus de l’urbanisation. Des questions essentielles paraissaient être occultées : celles du désir, du comportement et de la « discipline » en général. Une telle situation ne fut pas sans provoquer certaines souffrances professionnelles, d’autant que des anciens du Mouvement Freinet allaient jusqu’à lui déclarer qu’il n’y avait plus d’avenir pour cette approche pédagogique : « Mon pauvre, tu veux continuer alors que ce n’est plus possible » lui fut-il affirmé dans les années soixante-dix.
Mais une collègue du groupe I.C.E.M. des Bouches-du-Rhône l’invite à lire De la classe coopérative à la pédagogie institutionnelle… Il découvre alors un auteur qui, ayant lui aussi l’expérience des classes urbaines, propose de continuer Freinet en l’enrichissant d’apports extérieurs comme la notion d’inconscient dans la classe, la mise en place d’institutions et une meilleure connaissance de ce qui structure un groupe. De cette lecture, d’une rencontre de travail avec Fernand Oury et de la collaboration avec René Laffitte et Jean-Louis Maudrin, eux aussi membres du Comité Directeur de l’I.C.E.M., ainsi qu’avec Maurice Marteau, Président du C.A. de la Coopérative de l’Enseignement Laïc fondée par Freinet, naîtra le module de travail Genèse de la Coopérative. Si ce module appartenait bien à l’I.C.E.M., les propositions qu’il soutenait ne firent pas l’unanimité et les rejets furent fréquents, appuyés sur des discours valorisant « l’autogestion », la « spontanéité enfantine » ou le politique.
À la fin de son parcours professionnel, J.C. Colson a dit que ses quinze dernières années, en tant que directeur d’école et enseignant-formateur, furent un « régal », malgré les difficultés liées au contexte social d’exercice du métier. Il a ensuite continuer de participer à l’encadrement de stages de formation à la P.I. et il a créé en 1999 le bulletin d’échanges Échos P.I.qu’il a animé durant de longues années et qui existe toujours aujourd’hui.

Publications
« Ali », in « Les parents et nous », Dossiers Pratiques de la Coopérative, n° 3
« Christophe ou De la jungle à la loi », in Mémento de pédagogie institutionnelle, Laffitte R. et al., Vigneux : Matrice, 1999.
Directeur de publication du bulletin « Échos P.I. » (depuis 1999)

Patrick Geffard
(référence de la publication originale : Geffard, P. (2010). Portraits (F. Oury, R. Laffitte, C. Pochet, J.C. Colson) », Fragen und Versuche, Bremen (Allemagne), n° 131, pp. 10-16.)

Stage de formation AVPI – 8-13 juillet – La Meignanne (Maine-et-Loire)

Dans votre classe, vous rencontrez des difficultés :
– Avec des élèves de niveaux scolaires hétérogènes.
– Avec des élèves parfois agités, loin des apprentissages.

Avec l’organisation de la classe, vous vous posez des questions ?
Vous cherchez à travailler autrement mais vous ne savez pas comment ou par quoi commencer ?
Vous voulez retrouver du sens, du plaisir dans votre pratique d’enseignant ?

Il existe des solutions.
Nous les pratiquons dans nos classes.
Que vous soyez « experts » ou débutants, ce stage peut vous intéresser. Plus particulièrement destiné aux professeur(e)s des écoles, il est organisé par des professeur(e)s des écoles. Il vous fera découvrir les
techniques Freinet et la Pédagogie Institutionnelle (conseil, quoi de neuf, responsabilités…).
Une large place sera aussi faite à l’échange de nos pratiques.

Infos et inscriptions : voir ce fichier PDF.